Cuisine vivante. Voilà, une envie, une nécessité ?

J'avais terriblement envie de partager avec vous, mes petits délires de cuisine bio (autant que cela se peut), végétarienne et sans gluten...

Cuisine vivante ? Pourquoi ?

Non, je ne vous propose pas de manger des escargots tout cru ! Vous admettrez que cela n'est pas très végétarien, bien qu'un escargot se rapproche plus du mollusque terrestre...

Vivant car ; vibrante d'énergie et de nutriment.

Vivant car ; en adéquation avec vos besoins énergétiques et vibratoires et physiologiques...

Vivant car ; avec le moins de modifications possible...

Ci-dessous... ma préparation pour des beignets d'orties et pomme de terre... un régal et pas seulement pour moi...

C'est un plat qui est un peu dans la transformation des aliments. Mais pour débuter dans la cuisine vivante, on ne peut pas passer tout de suite au tout cru !!

La recette : une bonne grosse poignée d'orties fraiches, quatre pommes de terres moyennes, 2 grosses cuillères de crème de coco, sel, épices (selon les goûts), deux œufs entiers, trois ou quatre cuillères bien rebondies de farine de ; Sarazin, ou si vous préférez de riz... et de l'huile pour la friture.

Je fais cuire mes orties et pommes de terre à la vapeur (cuit vapeur Marion Caplan, je ne fais pas de la pub pour elle, mais j'aime ce cuit vapeur qui permet de garder le meilleur des aliments).

J'écrase tout à la fourchette (vous pouvez aussi passer la préparation au mixer), j'incorpore farine/ œufs/crème/épices/sel...

Je prends des cuillerées de préparation que j'étale ensuite dans la friture... et c'est tout...

Non en fait, ce n'est pas tout ! Je dois dire que je les mange aussi !

Bon appétit

Evelyne.C