La communication intuitive avec les animaux et le vivant


Comment avons-nous perdu cette faculté inhérente à chaque humain ?


Les animaux sont tout comme nous capable de communiquer. Ils utilisent juste un canal que nous les humains avons oublié.


Ils utilisent la communication intuitive que l’on pourrait appeler aussi télépathie ( la communication sans fil que les grands de la technologie essaient d’inventer et qui existe déjà depuis des millénaires et qui est incorporée en chaque humain).


Le fait est qu’en explorant le spectre du masculin sacré, même dans son espace le plus éloigné de la source, nous explorons toutes les facettes de la séparation entre le divin, l’amour, la conscience et l’humain.


C’est une perception déformée de ce qui est, qui ce met en place suite à cette exploration si éloignée de sa propre lumière et de la lumière.Dans cette éloignement de son centre... la télépathie est oubliée, voir reléguée dans le placard étiqueté : impossible, débile,


Pourquoi ? Parce que cet espace en nous, cette capacité à communiquer sans des mots, des formes, du tangibles, appartient au féminin sacré !


Le féminin sacré est l’élément qui unifie, le masculin est l’élément qui permet expérience de l’unicité, de l’individualisation.


Mais quand le masculin arrive au bout de son exploration de l’individualité, l’illusion de séparation est si forte, qu’il devient : individualisme, égocentrisme, indifférence, matérialisme et déconnexion de tout ce qui est subtil, créatif, intuitif....


Pour être plus précise, le masculin permet de distinguer les choses entre elles et le féminin de voir qu’elles ne font qu’une !


Mais quand l’un arrive au bout du spectre lumineux et quand c’est le masculin... tout va à la “cata”, car l’unité n’est plus visible et donc, la séparation est telle qu’il advient ce qu’on pourrait appeler : la séparation des molécules.

Je vous laisse imaginer ce que cela peut donner.C’est à ce moment là que le féminin fait son grand retour, pour ramener l’esprit de la cohésion, de l’unité, de l’amour, de l’intuition.


Le féminin sacré va recréer les ponts que l’exploration du masculin jusqu’au bout de ses frontières avait fait disparaître. Et c’est ainsi, qu’en créant ces ponts, les porteurs de cette fréquences, feront en sorte que “les molécules” ne se disloquent pas complètement et retrouvent leur chemin de lumière.


Je ne dis pas que cela se fera en trois jours... mais l’information est en train de passer, de se poser, d’être déposée comme une graine qui fera son chemin et qui devra grandir à son rythme !

0 vue