Le reflet dans le miroir

Le reflet dans le miroir….


En regardant cette photo d'un arbre se reflétant dans l'eau… je me disais que certains matins, il pouvait m'arriver d'avoir la tête dans le brouillard et de croire que le reflet inversé était ma réalité.


Alors je vois les choses à l'envers…


Tout est à l'envers : le sens de la vie, la compréhension que j'en ai…. ce que j'entends !

Il y a quelque chose de fascinant là dedans… comme si on pouvait regarder un mauvais film, le savoir et continuer à regarder… pour voir, juste pour voir jusqu'où on peut se perdre dans le méli-mélo. Mais cela revient aussi à tomber dans un puits sans fond….

Alors, je me dis, qu'il n'y a rien à gagner la dedans et qu'il suffit de lever la tête, juste lever la tête, sortir de la fascination hypnotique de l'inversion, du reflet inversé, pour enfin, voir ma réalité. Celle qui vibre, du vivant qu'elle porte...celle qui me fait me tenir debout !




Quand je fais ce choix :

Il n'y a plus attirance pour les fonds troubles, ces fonds troubles qui n'existent que quand je choisis de porter un regard séparé sur eux.

Je contemple l'arbre dans toute sa vérité. Son reflet n'est qu'une contre-partie que je peux regarder comme faisant partie d'un tout, sans y accorder plus d'attention que ça.

Nous savons cela, n'est-ce pas ? Alors, pourquoi tombons-nous dans le miroir inversé ?

Peut-être que quand les choses ne tournent pas comme notre personnalité le voudrait, nous ne nous sentons plus : “digne d'amour". peut-être qu'à ce moment là, nous nous laissons tomber dans l'eau trouble du reflet inversé par dérision de nous-même, par culpabilité, pour nous faire mal… et nous tombons dans la fascination morbide…

Quand je retrouve le sens du vivant :

Il y a la joie de sentir la fraîcheur de l'air, de voir la vie se diffuser dans toutes les formes créées…

Et en prenant encore plus de recul, je contemple les deux images, et je ne suis plus dupe… je vois le beau dans ce Tout…

Je regarde le Tout et je n'ai plus de fascination pour rien.

Je suis là où je dois être. Parce que j'ai fait le choix de voir ce qui me nourrit et qui vibre et que c'est porteur pour moi.

Tout existe et coexiste. C'est juste que j'ai le choix de l'endroit où je veux porter mon regard.

Pour s'ouvrir sur la magie de la vie, regardez aussi : l'âme qui agit https://www.youtube.com/watch?v=wBzVTVc3wgg


Et pour mieux comprendre les fonctionnements de l'ego : https://www.youtube.com/watch?v=ukWCcq3ioZE

Evelyne Cavallero Energie

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout