Les empreintes de naissance et leurs influences sur nos vies

Dernière mise à jour : 21 mars

Qu’est-ce que les empreintes de naissance et de gestation ?



L’impact de notre environnement lors de la conception et de la gestation.

De nos jours, on reconnaît plus facilement les influences des traumas, circonstances, émotions, etc. vécus durant notre petite enfance (de 0 à 7 ans) sur nos différentes problématiques d’adultes. On regroupe en général tout cela sous l’appellation : blessure de l’enfant intérieur.


Nous pouvons explorer nos blessures cachées ou pas, au travers de nombreuses approches, comme les structures de caractères, qui nous parlent de nos personnalités et de leur système de survie face à certaines circonstances.


Nous pouvons nous interroger sur ce qui a laissé des traces, comme les événements, les paroles, les images qui nous ont impactés durant notre enfance…

Nous nous mettons alors à œuvrer seuls ou avec l’aide de thérapeutes sur nos problématiques et mettons de la lumière, de la compréhension, des mots sur nos maux…

Ces exemples ne sont pas exhaustifs…

Mais, c’est seulement depuis peu que certains ont commencé à s’interroger sur les empreintes que peuvent laisser la naissance, et la gestation (période des 9 mois in-utéro).


Eh bien, en fin de compte, il semble que certains programmes prennent forme à ces stades-là pour se répéter et quelquefois, perdurer toute une vie.

Quelquefois, œuvrer sur son enfant intérieur ne suffit pas, car la blessure est antérieure.

Savez-vous que durant des années, il était commun de croire que les bébés ne ressentaient rien physiquement et psychiquement, et donc que l’on pouvait agir physiquement sur eux, sans anesthésie par exemple ?


En fait, il n’en est rien. Tous les bébés de 0 à 9 mois enregistrent et perçoivent, à travers une non-dissociation de leur environnement.

En fait, ils ne connaissent pas la notion de séparation et d’individualité, et tout ce que leur mère va vivre physiquement, en émotions, en sensations… va être intégré comme appartenant à l’individu qui souhaite s’incarner : donc le bébé en gestation.


Mais au-delà, de ce que la mère peut vivre en pensées, émotions, circonstances, sentiments, ce qui se passe autour des parents sera aussi perçu, car cela viendra forcément teinter l’atmosphère parentale, le cocon du bébé.

Selon certaines cultures, les astres aussi seraient à prendre en compte pour lire les influences mois par mois, au cours de la gestation.

En ce qui concerne la naissance elle-même.


À retenir : « comme vous êtes né, vous renaîtrez toute votre vie. »

Qu’est-ce que cela signifie ? Cela veut dire qu’à chaque fois que vous voudrez amorcer un changement dans votre vie, vous passerez par les mêmes problématiques ou engrammes de votre naissance.


Votre naissance a été longue et laborieuse ?

Vous voulez changer de travail ? Ceci est une nouvelle naissance (symbolique) et donc, il y a de fortes probabilités pour que ce soit long et laborieux.


Vous n’avez pas été accueilli à votre naissance ? Vous avez envie de vivre d’une façon radicalement différente, car vous avez besoin de « cette renaissance »… vous allez vous heurter à des résistances de votre entourage, etc.


À votre naissance vous avez dû vous battre pour traverser les espaces qui vous séparaient de votre première bouffée d’air hors du ventre maternel ? Vous aurez la sensation de devoir vous battre toute votre vie.


On vous a tiré avec des forceps ? Peut être que vous aurez la sensation qu’au bout d’un moment, dans vos changements de vie, ou dans vos projets, vous n’avez pas la capacité d’aller jusqu’au bout et vous attendrez que quelqu’un ou quelque chose d’extérieur vienne vous sortir de là…..


Une future maman vit un deuil en même temps qu’elle porte un enfant… quels peuvent être les sentiments de cette personne ? Comment se sent le futur enfant ? Comment perçoit-il les choses ? Il y aura forcément un impact sur ses programmations, un enjeu entre vie et mort. Peut-il se donner le droit de vivre ? Portera-t-il le deuil et la tristesse que sa mère ressentait ?

On dit souvent que quand un s’en va, un autre rentre dans le clan ! Quel impact ce genre de phrase peut-elle avoir ? Serait-il alors cet enfant futur en position de croire qu’il a chassé quelqu’un du clan ? Ou inscrira-t-il, qu’il a fait mourir quelqu’un pour que lui puisse venir ?


Nous ne sommes pas dans le monde du rationnel ici, mais dans celui de la perception, de l’information, de la programmation.

Comment retrouver ces infos :

En interrogeant ses parents, son entourage, mais, attention aux déformations… il est bon de rester sur des faits. Les ressentis changent quelquefois, en fonction des besoins de l’inconscient qui ne peut dans certaines circonstances, se confronter à certaines choses…

Mais c’est une première source d’information.

On peut faire appel à la métakinésiologie… Le corps se souvient et par des questions et les observations des réactions du corps, on peut avoir des réponses.

Par intuition, et par observation des rêves répétitifs…

En effectuant un travail en déplacement dans l’espace, le thérapeute met la personne consultante dans un état favorisant les remontes d’informations via l’inconscient. En pratiquant une méthode spatio-temporelle, en se déplaçant dans la pièce, la personne va pouvoir mois après mois, interroger son ressenti et voir s’il elle sent quelque chose de particulier et quoi, dans un moment donné. (Il faut être accompagné par un thérapeute pour cela)

Chaque mois de gestation ainsi que les trois mois avant la conception sont en lien avec la formation de méridiens et d’organes.

Chaque méridien et organe va parler de mouvement de la conscience (capacité à s’adapter, capacité à aimer, à accepter son incarnation, avoir la confiance en la vie… et de leur contraire en cas de déséquilibre au moment de leur élaboration) et des fonctions psychologiques des organes. (Le foie et la gestion de la colère, la foi, les intestins et la capacité à faire du tri entre ce qui est bon pour nous ou non…)

J’apprécie cette méthode, car, là, c’est la personne elle-même qui parle de ses ressentis et elle est dans sa propre autorité et implication.

Bien sûr, il y a aussi des moyens de rectifier ces mémoires, programmes qui ne servent pas au mieux la personne.

On peut à nouveau faire cela en déplacement dans l’espace. J’aime ajouter pour ma part un soin vibratoire avec l’énergie de certains Maîtres Ascensionnés qui œuvrent sur le déracinement des mémoires.

Mais dans tous les cas, il s’agit aussi d’amener à l’intégration de ressources pour le fœtus, le bébé chaque fois qu’il y aura eu un espace difficile pour lui.

Bien sûr c’est l’adulte qui va trouver ces ressources et les visualiser à chaque fois, mais le cerveau ne fera pas la différence et créera une autre réalité, un autre vécu.

J’explique ici de façon très incomplète tout cela, car il s’agit de donner quelques sources d’informations pour vous aider, soulever quelques interrogations et non pas vous donner un cours en thérapie.

Si certains thèmes vous ont interpelés, si vous vous sentez rejeté, si vous avez du mal à construire un couple, si vous voyez des répétitions se produirent dans vos vies, que vous œuvrez dessus sans changement, il est possible qu'il s'agisse d'une empreinte de gestation ou de naissance, voir plusieurs empreintes. Je vous accompagne pour cheminer vers la pacification de ces espaces et leur guérison.


Voilà, j’espère que cet article saura toucher en vous le besoin de prendre soin de l’enfant intérieur certes, mais aussi de ce qu’il a été dans un espace encore plus dépendant à son environnement, celui du fœtus et du bébé en gestation.



Évelyne Cavallero

Développement personnel

Soin vibratoire

Mémoires cellulaires

69 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout